Washington approuve la vente de 84 missiles Patriot au Koweït

Les Etats-Unis ont annoncé jeudi avoir approuvé la vente de 84 missiles Patriot de dernière génération au Koweït, ainsi qu’un ensemble d’équipements destinés à la modernisation des systèmes antimissiles de l’émirat, pour un montant total de 1,425 milliard de dollars.

La vente aidera à « renforcer la sécurité d’un allié majeur hors-Otan, qui est un facteur important de stabilité politique et de progrès économique au Moyen-Orient », a indiqué le département d’Etat en annonçant cette vente dans un communiqué.

Les missiles Patriot PAC-3 « amélioreront la capacité du Koweït à répondre aux menaces présentes et futures et à assurer la sécurité de ses infrastructures pétrolières et gazières », ajoute le communiqué, en allusion aux raids de septembre 2019 contre des installations pétrolières saoudiennes attribués par Washington à l’Iran.

Le contrat pour les 84 missiles intercepteurs et leurs équipements, fabriqués par le groupe de défense américain Lockheed Martin, est évalué à 800 millions de dollars.

Un contrat d’entretien, de formation et d’assistance technique, qui seront fournis notamment par Lockheed Martin et l’équipementier Raytheon, est évalué à 425 millions de dollars.

S’y ajoute un contrat de réparation et de restitution de matériel plus ancien de 200 millions de dollars, qui revient aux mêmes groupes.

Laisser un commentaire