Tunisie : Le Parlement adopte un projet de loi relatif à l’économie sociale et solidaire.

Le Parlement tunisien (ARP) a adopté, mercredi soir en séance plénière, un projet de loi relatif à l’économie sociale et solidaire avec 131 voix (sur 217) pour, contre zéro objection et une seule abstention.

En effet, « ce projet de loi vise à promulguer le premier cadre législatif en Tunisie réglementant l’économie sociale et solidaire de manière à développer sa contribution à la création d’emplois et à l’impulsion de la croissance économique », rapporte l’agence de presse tunisienne (TAP, Officiel).

Selon la ministre tunisien de la Formation professionnelle et de l’Emploi, ce concept économique peut créer plus de 200 mille postes d’emplois supplémentaires et contribuer à hauteur de 10% au produit intérieur brut.

Ce projet définit les entreprises qui répondent à cette catégorie économique comme étant toute entreprise soumise à la loi dont notamment les coopératives, les Sociétés Mutuelles de Service Agricoles, les groupements de développement agricole et les sociétés coopératives. Il concerne, également les institutions de microfinance et les sociétés coopératives d’assurance.

Par ailleurs, il prévoit la création d’un organisme public dénommé l’instance tunisienne de l’économie sociale et solidaire. Elle sera placée sous la tutelle du ministère concerné par ce secteur.

Il est à noter que la promulgation d’un projet de loi relatif à l’économie sociale et solidaire est le fruit de concertations entre les parties signataires du contrat social (le gouvernement tunisien, l’Union Générale Tunisienne du travail (UGTT, Centrale syndicale) et l’Union Tunisienne de l’industrie, du commerce et de l’artisanat (UTICA, Centrale patronale).

Laisser un commentaire