Transport: Reprise progressive des activités de de l’ETUSA à Alger

L’Etablissement de transport urbain et suburbain d’Alger (ETUSA) a annoncé hier la reprise progressive de ses activités. « Les activités de l’Etablissement ont repris mercredi progressivement suite à l’instruction du Premier ministre relative aux mesures complémentaires au titre de la deuxième phase de la feuille de route de sortie progressive du confinement dont le reprise de certaines activités commerciales, économiques et sociales », indique un communiqué de l’ETUSA. Dans une déclaration à l’APS, le directeur général de l’ETUSA, Yacine Karim a assuré que « la reprise du service sera progressive pour toutes les lignes à partir d’aujourd’hui à un taux de 70% avant d’atteindre progressivement 100% ». « L’ETUSA qui compte plus de 100 lignes à Alger mobilisera 190 bus de sa flotte pour assurer le service à ses clients outre les bus de transports des étudiants en vue de satisfaire la demande », a-t-il expliqué. Le DG de l’ETUSA a rappelé, dans ce sens, les mesures préventives prises en perspective de la reprises des activités, après le déconfinement, à l’instar de la désinfection des bus avant leur départ du garage, l’isolement du chauffeur des voyageurs, l’obligation du port des masques, la limitation du nombre de voyageurs à 50% des capacités des bus et l’accès des clients par la porte centrale tout en respectant la distanciation physique entre eux. Il s’agit également de la désinfection des bus avant leur départ ainsi que la mise en place de lignes indiquant la distance de distanciation sociale. Dans le même cadre, il a évoqué des campagnes de sensibilisation et la distribution de dépliants au profit des voyageurs les incitant à respecter les mesures sanitaires. A noter que l’ETUSA a pris en charge depuis l’apparition du nouveau Coronavirus le transport du personnel relevant des secteurs indispensables (10.000 personnes/jour) dont la majorité du personnel de la santé publique en sus des agents d’hygiène, et le personnel des ports et autres secteurs.

Laisser un commentaire