Timide reprise des commerces à Constantine

Après trois mois de confinement, les commerçants de la wilaya de Constantine ont repris hier leurs activités, pour ceux qui sont concernés par la première phase de déconfinement amorcée ce 7 juin à travers tout le territoire national. Toutefois, les premières et deuxièmes journées ont été marquées par un retour timide à l’activité, c’est du moins ce que l’on a pu observer lors d’une virée matinale au centre-ville. À l’exception des magasins d’électronique, d’optique et de bijouterie déjà ouverts depuis longtemps, seules quelques boutiques d’habillement et de tissu sont ouvertes au niveau de la rue du 19 juin, principale artère commerçante de la ville. Pourtant, les potentiels acheteurs ou clientes ne se sont pas fait attendre, elles étaient nombreuses hier matin à leur grande déception. Pour ce qui est de la vieille ville, l’animation était meilleure. A vrai dire, certaines restrictions toujours en vigueur, telles que l’arrêt du transport, ont peut-être dissuadé certains commerçants de se déplacer surtout ceux qui habitent la nouvelle ville Ali Mendjeli. Et si certains commerçants ont ouvert leurs commerces, beaucoup ont préféré faire le nettoyage des lieux et se préparer pour un retour à la normale après l’autorisation de réouverture avec une mine réjouie et des masques de protection accrochés pour la plupart à leurs oreilles. Le premier constat est celui d’une prise de conscience collective du danger du Covid-19. L’engagement pris par les commerçants à respecter les mesures de distanciation, le port du masque et l’utilisation du gel hydro-alcoolique était bien visible.
De Constantine Souheila BETINA

Laisser un commentaire