Selon le ministre de la santé: Le port de masque obligatoire une fois disponible en quantité suffisante

Le port de masque « deviendra obligatoire une fois disponible en quantité suffisante à travers tout le territoire national », a déclaré le ministre de la Santé de la population et de la réforme hospitalière, Abderahmane Benbouzid, hier à Sétif. « Des efforts sont déployés sans relâche pour fournir les masques chirurgicaux en quantité suffisante dans toutes les wilayas du pays », a précisé le ministre en marge de la visite effectuée, en compagnie de la ministre de la Solidarité nationale, de la famille et de la condition de la femme, Kaouter Krikou, au domicile de la famille du médecin Wafa Boudissa, décédée vendredi du Covid-19 à l’hôpital d’Ain Kbira (distante de 27 km au nord de Sétif). « Il y a véritablement un manque de masques depuis le début de la crise du Covid-19, mais néanmoins ils seront bientôt disponibles en quantité suffisante », selon le ministre qui a réitéré son appel aux citoyens à veiller à appliquer les gestes barrières contre le Coronavirus. Benbouzid a affirmé, à cette occasion, que le port du masque dans la rue et dans les lieux publics demeure à l’heure actuelle, le meilleur moyen de limiter les risques de propagation du coronavirus. Le ministre de la Santé a également fait savoir que « la situation épidémiologique est stable, qu’il s’agisse des nouveaux cas ou bien du nombre de décès », soulignant que « l’augmentation du nombre de cas positifs au Covid-19 s’explique par la hausse du nombre de centres de dépistage qui s’élève à 26 à travers tout le pays ». Par  ailleurs, il a assuré que tout le corps médical est totalement mobilisé pour lutter contre cette épidémie.

Laisser un commentaire