Ramadhan: plus de 200 points de vente à des prix raisonnables ouverts à travers 32 wilayas

L’Office national interprofessionnel des légumes et des viandes (ONILEV) a consacré plus de 200 points de vente agréés répartis sur 32 wilayas, en vue d’approvisionner le marché en différents produits agricoles de large consommation à « des prix raisonnables » durant le mois sacré de Ramadhan.

Cette démarche, prise en collaboration avec les entreprises publiques du secteur, vise essentiellement à « réguler le marché et lutter contre les pratiques spéculatives », indique un communiqué de l’ONILEV publié sur sa page Facebook.

Il sera procédé, au niveau de ces points de vente, à la fourniture de plusieurs produits agricoles très demandés durant le mois de Ramadhan, à l’image des pommes de terre, des oignons, des olives et des dattes, et ce à des prix qui répondent au pouvoir d’achat du citoyen, note le communiqué.

L’ONILEV a tenu à rassurer les consommateurs que les produits agricoles assurés dans ces points de vente « seront disponibles avec les quantités requises tout au long du mois de Ramadhan », appelant à l’impératif d’éviter « le stockage des produits par peur d’une pénurie et de respecter les mesures de prévention (distanciation sociale) devant les points de vente dans le souci d’éviter la propagation du nouveau coronavirus (Covid-19) », ajoute la source.

L’Office a promis de « faire face à toutes tentatives de spéculation ou visant à créer la pénurie sur le marché de certains produits agricoles essentiels en vue d’augmenter les prix, et ce tout au long du mois de Ramadhan ».

Concernant la crise sanitaire que traverse le pays, l’ONILEV a rassuré qu’aucune interruption des activités des agriculteurs, des éleveurs et des professionnels du secteur pour l’approvisionnement des différents marchés nationaux ne sera enregistrée et ce en dépit des conditions professionnelles difficiles qu’ils endurent en ces jours de pandémie, conclut la source.

Laisser un commentaire