Oran: entrée en service le 1er semestre 2021 de la nouvelle aérogare

La nouvelle aérogare de l’aéroport international d’Oran « Ahmed Benbella » entrera en service au premier semestre 2021, a-t-on appris du Directeur général de l’Entreprise de gestion des services aéroportuaires (EGSA) de l’ouest, Abdelkader Kessal.

La mise en service de la nouvelle aérogare sera précédée par des essais techniques, a-t-il indiqué, signalant savoir que les travaux de ce projet réalisé par la société Cosider ont atteint un taux d’avancement dépassant 95 %. Les gros œuvres sont achevés à 100% et le projet est en phase d’installation d’équipements dont les ascenseurs, le tapis roulant et les caméras de surveillance.

La réception de la nouvelle aérogare de l’aéroport international d’Oran « Ahmed Benbella », initialement prévue en fin décembre prochain, est reportée au premier semestre 2021. Les travaux sont suspendus actuellement à cause de la situation sanitaire marquée par l’épidémie du coronavirus.

Cosider a suspendu l’activité de ses travailleurs à cause de cette épidémie, de même que certaines sociétés de sous-traitance dont une société espagnole chargée de mettre en place le matériel de la nouvelle aérogare, a-t-on fait savoir.

Ce projet, d’un coût global de 38 milliards DA, comporte également la réalisation d’une zone de fret (importation et exportation) suivant les normes internationales sur une superficie de 4000 mètres carrés et l’aménagement d’anciens entrepôts, a indiqué le Directeur général de l’EGSA.

La capacité de traitement de la nouvelle aérogare de l’aéroport international d’Oran « Ahmed Ben Bella » est de 3,5 millions de passagers par an extensible à 6 millions. Cette aérogare, alimentée en énergie solaire, dispose d’un parking de trois étages d’une capacité de 1.200 véhicules, financé par l’EGSA à hauteur de 1,4 milliard DA, ainsi qu’un autre parking extérieur pouvant également accueillir 1200 véhicules.

Par ailleurs, à noter l’achèvement des travaux de réalisation d’une nouvelle double voie sur une distance de 2 km menant vers la nouvelle aérogare, de renforcement de l’éclairage public et de création d’espaces verts à la charge de l’EGSA.

Une fois la nouvelle aérogare entrée en service, il sera procédé à l’aménagement de la gare actuelle qui sera réservée aux vols intérieurs après les travaux.

Laisser un commentaire