Les deux parents doivent manger des légumes et des fruits pour montrer l’exemple à leurs enfants


Les deux parents doivent donner un exemple positif pour inciter leurs enfants à manger des fruits et des légumes. Dans la plupart des pays occidentaux, les enfants mangent une quantité insuffisante de légumes, de fruits et de baies et il peut être difficile de les encourager à en augmenter la consommation.

Toutefois, des chercheurs de l’Université de Finlande orientale ont mené une étude concernant l’influence des parents sur la consommation de légumes et ils ont appris qu’un exemple positif donné par la mère et le père contribue à promouvoir la consommation d’une plus grande quantité de ces aliments sains chez les enfants de trois à cinq ans.

L’étude a porté sur 114 enfants et leurs parents en Finlande. Les chercheurs ont étudié la consommation de légumes, de fruits et de baies, ainsi que l’environnement alimentaire de la famille grâce à une enquête menée avec les parents.

L’équipe a découvert qu’un exemple positif donné par la mère était associé à la consommation de légumes crus et cuits ainsi que de fruits et de baies, tandis que l’exemple paternel était le plus fort pour les légumes cuits.

« Cela montre qu’apprendre aux enfants à manger leurs légumes verts n’est pas quelque chose que les mères devraient faire seules. Un exemple positif donné par les deux parents est important, tout comme leur encouragement de l’enfant », a déclaré la chercheuse et nutritionniste Kaisa Kahkonen.

Les légumes et les baies cuites étaient les aliments les moins consommés parmi les participants, alors que l’étude a montré que de nombreuses familles mangeaient en moyenne moins d’aliments qu’elles ne devraient en manger pour améliorer leur santé.

Les résultats ont également montré que le dîner était le repas le plus important à la maison pour apprendre aux enfants à manger des légumes. Les participants à l’étude dînaient souvent ensemble, ce qui met en évidence le rôle de l’influence des parents sur le développement des choix et des préférences alimentaires des enfants.

Les résultats ont été publiés dans la revue Food Quality and Preference.

source ici

Laisser un commentaire