Le point sur la pandémie de covid-19 en Algérie ce Mardi

Cent soixante seize (176) nouveaux cas confirmés ont été enregistrés ce Mardi, portant ainsi le nombre total des cas à 7377 selon le bilan quotidien du ministère de la santé.

Six (6) autres décès ont été enregistrés aujourd’hui. Ce qui donne un total de 561 depuis le début de cette pandémie en Algérie.

Durant les trois derniers jour, 380 cas confirmés ont été signalés, a fait savoir le Dr Fourar qui souligne que « Le nombre des personnes guéries a atteint 3746 à ce jour, dont 121 durant les dernières 24 heures».

Le Dr Fourar a fait savoir que le nombre de cas sous traitement s’élève à 12 433 dont 7377 cas confirmés suivant l’analyse du laboratoire et 5056 cas suspects diagnostiqués par radiologie et scanner.

Les wilayas d’Oran, Ain Defla et Adrar sont parmi les wilayas qui ont recensé un grand nombre de cas durant les dernières 24 heures.

Selon le bilan du ministère de la santé, 8 nouveaux cas sont signalés à Blida, 13 à Alger, 9 à Oran, 17 à Setif, 3 à Ain Defla, 21 à Constantine, 5 à Tipaza,  4 à Tlemcen, 2 à Medea, 2 à Bordj Bou Arreridj, 4 à Oum El Bouagui, 6 à Tiaret, 13 à Annaba, 5 à Djelfa, 4 à Tizi Ouzou, 2 à Mascara, 3 à Biskra, 4 à Batna, 4 à Skikda, 7 à Boumerdes, 3 à Ain Temouchent, 15 à Khenchela, 1 à Bouira, 1 à Jijel, 2 à Tebessa, 5 à Naama, 36 à Souk Ahras, 5 à Mila et 7 à El Bayadh.

Pour les cas confirmés, la wilaya de Blida se positionne en tête avec 1022 cas confirmés, suivis de la wilaya d’Alger avec 829 cas confirmés et la wilaya d’Oran en troisième position avec 470 cas confirmés.

Sur les 561 décès signalés depuis le début de cette pandémie, les wilaya d’Alger a enregistrés 122 décès, la wilaya de Blida a enregistrées 117 décès, suivi par la wilaya de Tipaza avec 28 décès, la wilaya de Bordj Bou Arreridj avec 28 décès, la wilaya de Sétif avec 25 décès et la wilaya de Bejaia 18 décès.

Il a été relevé que l’ensemble des cas confirmés au coronavirus ont été enregistrés à travers 48 wilayas. La tranche d’âge 25-60 ans représente 56 % des cas alors que 65 % des cas de décès concernent les personnes âgées de 65 ans et plus.

Un pourcentage qui indique que le confinement n’est pas totalement respecté par la catégorie active de la population. Dr Fourar a rappelé, par la même occasion, la nécessité du strict respect des mesures de prévention, la distanciation sociale et de suivre les recommandations des spécialistes afin d’éviter toute transmission du virus.

Dr Fourar a estimé que la décision de réduire certaines contraintes du confinement a été prise pour alléger les effets socio-économiques en faveur des citoyens, ajoutant que la lutte contre la propagation de cette pandémie relève du devoir de tous les citoyens et à travers tout le pays, nécessitant le strict respect des règles d’hygiène et de la distanciation dans les marchés et les locaux commerciaux.

Les professionnels de la santé réitèrent la nécessité pour les citoyens de respecter les règles d’hygiène personnelle et environnementale ainsi que les conditions de confinement sanitaire, afin d’éviter toute contagion au coronavirus de jours en jours.

Il y a lieu de rappeler que le numéro vert (3030) reste à la disposition des citoyens pour répondre à leurs préoccupations, réitérant, à la veille du mois sacré de Ramadhan, l’impératif de respecter les recommandations des spécialistes concernant les règles d’hygiène personnelle et environnementale, ainsi que des conditions de confinement sanitaire et d’éviter les rassemblements et les visites familiales.

Laisser un commentaire