Le gouvernement soutiendra les investisseurs sérieux aux produits concurrentiels et de qualité

Le ministre du commerce, Kamel Rezig a affirmé lundi à Alger que le gouvernement soutiendra les investisseurs sérieux qui veillent à assurer un produit concurrentiel, à condition d’adopter les normes de qualité internationales dans la production, soulignant la nécessité de hisser les taux d’intégration locale pour réduire la facture de l’importation, a indiqué un communiqué du ministère.

M.Rezig qui a reçu avec le ministre délégué chargé du commerce extérieur Aïssa Bakkai, lors de deux rencontres distinctes, les représentants de l’association des producteurs de céramique et d’aluminium et les représentants de l’Association des producteurs algériens de boissons (APAB), dans le cadre des consultations menées par les deux ministres avec les partenaires et les professionnels du secteur, a rappelé la nouvelle stratégie du ministère du commerce relative à l’élaboration d’un fichier

national pour chaque produit et chaque opérateur économique, qui est à même de faire connaître le produit national aux niveaux local et international.

Lors de sa rencontre avec les représentants des producteurs de céramique et d’aluminium, M. Rezig a écouté un exposé présenté par les producteurs de ces deux branches sur la réalité de la production et le taux de couverture des besoins du marché intérieur, outre les mesures prises par le gouvernement pour protéger le produit national, dont le droit additionnel provisoire de sauvegarde (DAPS).

Le ministre a tenu une deuxième rencontre avec le président de l’APAB , M.Ali Hamani et trois (3) membres de l’association avec lesquels il a examiné certaines  difficultés et entraves rencontrées par  les opérateurs économiques sur le terrain, à l’instar du surstockage de leurs produits, faute de commercialisation.

Dans ce contexte, M.Rezig s’est engagé à prendre en charge les préoccupations des producteurs pour éviter tout dysfonctionnement pouvant survenir au niveau des marchés, tout en les appelant à assurer l’approvisionnement nécessaires durant les jours restants du mois sacré du ramadhan, l’Aïd El Fitr et la saison estivale, qui est la période de pic quant à la demande sur les boissons.

Au terme de la rencontre, le ministre a recommandé le respect strict des mesures préventives notamment lors de l’opération de stockage et de transport des boissons.

Laisser un commentaire