Gel hydroalcoolique et soleil à éviter ?

Depuis l’apparition de la pandémie de la Covid-19, le lavage des mains avec du gel hydroalcoolique fait partie des gestes barrières préconisés par les autorités sanitaires mondiales et adoptés à très large échelle par la population mondiale. Seulement, voilà, il semblerait que l’utilisation de cette solution avant de s’exposer au soleil soit fortement déconseillée.
Ce sont les médecins espagnols qui, les premiers, mettront en garde contre cette combinaison en indiquant qu’ « une utilisation intensive d’une solution hydroalcoolique pouvait fortement irriter la peau, l’exposition au soleil peut être encore plus grave ».
Les dermatologues font aussi savoir que « le gel ne s’évapore pas en quelques secondes », d’où les risques de brûlures qui peuvent survenir suite à une exposition au soleil. C’est ce qui est désigné dans le jargon médical sous le nom de « dermite en breloque ».
Selon une spécialiste des maladies de la peau, mettre du gel hydroalcoolique avant une exposition au soleil peut causer une irritation et des taches brunes sur le long terme. Cependant, précisera-t-elle, c’est un geste barrière incontournable et inévitable quand on ne peut pas faire autrement, c’est-à-dire, se laver les mains avec de l’eau et du savon.

Laisser un commentaire