El-Oued : expérience réussie de culture de canne à sucre

La culture expérimentale de la canne à sucre, menée au niveau de certaines exploitations agricoles dans la wilaya d’El-Oued, a donné des résultats « encourageants », a-t-on appris dimanche auprès de la Chambre locale de l’agriculture (C.A).

L’expérience s’inscrit en droite ligne de la stratégie prospective de l’Etat dans le domaine agricole, portant sur le développement de certaines cultures dans le Sud du pays, dont la canne à sucre et le Soja, a révélé le Secrétaire général de la C.A, Ahmed Achour.

Les services de la Chambre de l’agriculture ont estimé, au terme de visites de terrain au niveau d’exploitations expérimentales, notamment dans les communes de Guemmar et Ourmes, pour s’enquérir de visu des expériences agricoles réussies, que l’accompagnement technique des agriculteurs est susceptible de contribuer au développement de cette filière agricole, et de là d’impulser la dynamique économique et de diversifier les ressources économiques du pays.

Un agronome spécialisé dans l’agriculture saharienne a expliqué que l’expérience de la culture de la canne à sucre a été introduite d’Egypte (région de Saed) et d’Arabie Saoudite (région de Djeddah), aux conditions climatiques similaires, notamment en matière de chaleur et d’humidité.

Noureddine Benamara a appelé pour cela les responsables du secteur de l’agriculture à arrêter une stratégie étudiée susceptible d’assurer l’exploitation optimale de cette nouvelle culture qui a donné des résultats  »encourageants », grâce aux efforts de vulgarisation et d’appui technique, pour valoriser l’importance économique de cette culture dans la concrétisation de l’autosuffisance en sucre et la sécurité alimentaire.

La formation et la vulgarisation devront constituer la base d’une carte technique à même de permettre une exploitation optimale de cette plante aux faibles coûts de culture et de traitement phytosanitaire, en plus de ne pas être gourmande en irrigation, de sa croissance rapide et de son utilisation aussi comme brise-vents, a-t-il soutenu.

Laisser un commentaire