Education : Le SNTE demande l’annulation de l’examen du BEM

Le syndicat national des travailleurs de l’éducation (SNTE) demande l’annulation de l’examen du BEM. Le syndicat vient d’adresser une lettre au président de la République expliquant les raisons de cette annulation.

« Monsieur le Président, nous approuvons toutes les décisions du Conseil des ministres et nous ne leur accordons une grande importance, sauf un point, celui relatif à l’examen du BEM qui a été programmé pour la deuxième semaine du mois de septembre », lit-on dans la lettre du SNTE.

Avant de poursuivre « Nous craignons que de reporter l’examen jusqu’à la deuxième semaine de septembre ne soit une décision qui ne compte pas les conséquences sur l’état psychologique, pédagogique et technique, de l’élève ».

Sur le plan psychologique, le syndicat rappelle que l’élève s’est éloigné de l’atmosphère d’examen, pendant près de six mois consécutifs (du jeudi 12 mars 2020 à la deuxième semaine de septembre), considérant que cette situation est sans précédent qui a entraîné une confusion parmi les élèves.

En ce qui concerne la pédagogie, il est difficile, selon le SNTE de suivre le rythme des programmes dans tous les établissements d’enseignement au niveau national.

Du point de vue sanitaire, avec la température élevée, notamment dans les wilayas du sud, ce n’est pas possible de passer l’examen dans ces conditions, selon le SNTE.

« Nous suggérons que le certificat d’enseignement moyen soit annulé et que la moyenne des deux derniers semestres soit calculée avec une diminution à 09 pour aider les élèves à passer vers le stade supérieur. C’est ce que nous voyons et croyons juste », conclut-on.

Laisser un commentaire