Début du développement de vaccins contre le nouveau virus chinois aux Etats-Unis

Les chercheurs des Instituts nationaux de santé américains (NIH) et le groupe Johnson & Johnson ont démarré le développement de vaccins potentiels contre le nouveau coronavirus apparu en Chine, 2019-nCoV, un travail qui prendra des mois, ont annoncé des responsables .

« Nous avons déjà lancé le développement d’un vaccin aux NIH et avec nombre de nos collaborateurs », a déclaré Anthony Fauci, directeur de l’Institut national des maladies infectieuses, lors d’une conférence de presse à Washington.

Le développement se fait en collaboration avec la société de biotech Moderna, basée à Cambridge dans le Massachusetts, également financée pour ce projet par la Coalition for Epidemic Preparedness Innovations, une organisation de partenariat public-privé.

Anthony Fauci a convenu qu’il était possible que l’épidémie décline avant que le vaccin ne soit prêt, comme ce fut le cas lors de l’épidémie du Sras en 2002/2003.

Il faudra trois mois pour lancer un essai de phase 1, puis trois mois pour obtenir des données, avant d’éventuellement lancer une phase 2 sur un plus grand nombre de personnes, a dit le docteur.

Mais « nous avançons comme si nous devions déployer le vaccin », a-t-il dit. « Nous envisageons le pire des scénarios, au cas où cela devienne une plus grande épidémie ».

Comme le secrétaire à la Santé Alex Azar lors de la même conférence de presse, il a appelé les scientifiques chinois à améliorer la coopération avec les chercheurs américains.

lire la suite

Laisser un commentaire