Covid-19: les pharmaciens appelés à gérer rationnellement les stocks fortement sollicités

Les pharmaciens officiant à l’échelle nationale sont, à nouveau, conviés par le Conseil national de leur Ordre, à gérer « rationnellement » les stocks des produits fortement sollicités, sans, pour autant, provoquer des situations de « rupture », et ce, conséquemment à l’apparition du Coronavirus en Algérie, indique un communiqué de cette organisation professionnelle.

« L’Ordre des Pharmaciens, suit avec intérêt l’évolution de la situation sanitaire que vit actuellement notre pays et celle à laquelle sont confrontées les pharmaciens d’officine, notamment s’agissant de la gestion face à l’épidémie de Covid-19. Dans ce cadre, l’Ordre leur recommande de dispenser rationnellement les produits très prisés en ce moment afin de satisfaire un plus grand nombre de personnes et de gérer au mieux les stocks, sans provoquer des situations de rupture », précise la même source.

Tout en relevant un « manque de moyens de protection (masques, lunettes, gants), en plus des ruptures des produits de désinfection », les pharmaciens sont également invités à « mettre en place certaines dispositions de protection au niveau des officines, selon les capacités de leurs espaces afin de gérer les flux ».

Il s’agit, est-il expliqué, de « prévoir des installations pour limiter le contact avec les patients d’une part, et celui des patients entre eux, d’autre part  » .

L’ordre des Pharmaciens tient à « saluer la disponibilité et les efforts » consentis par ces professionnels de santé afin de « faire face à une population qui doit être orientée et rassurée dans de telles situations », tout en les informant qu' »un appel » a été lancé aux autorités pour prévoir un quota des produits de protection essentiels pour eux, étant « exposés en première ligne ». Ce qui leur permettra ainsi d’assurer « la continuité » de l’accomplissement de leurs missions, conclut le communiqué.

Laisser un commentaire