Coronavirus: Benbouzid inspecte le dispositif à l’aéroport international et à El-Kettar

Le ministre de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière, Abderrahmane Benbouzid, a inspecté hier le dispositif de contrôle épidémiologique au niveau de l’aéroport international Houari-Boumediene et du service des maladies virales à l’Etablissement hospitalier spécialisé (EHS) des maladies infectieuses El-Hadi Flici (ex-El-Kettar) dans le cadre de la lutte contre le coronavirus.

Le ministre a inspecté le dispositif de contrôle mis en place au niveau de l’aéroport international Houari-Boumediene où les passagers de dix (10) vols par jour, notamment en provenance de Dubaï, d’Istanbul, de Doha, du Caire et de Pékin, sont soumis a des caméras thermiques, selon les explications fournies au ministre par le responsable du service de contrôle sanitaire aux frontières, Amirouche Harhad.

Il a précisé que toute personne suspectée d’infection par le coronavirus sera évacuée en urgence vers l’EHS El-Kettar.

De son côté, Dr. Tayeb Adjerid a ajouté que les voyageurs, notamment ceux en provenance de Chine, sont soumis à un contrôle médical avant leur embarquement pour rejoindre Alger où ils sont également soumis à un contrôle effectué par les services algériens pour s’assurer qu’aucun cas suspect ne figure parmi eux.

Selon lui, la période d’incubation du virus, l’intervalle entre l’infection et l’apparition des symptômes, peut atteindre environ 14 jours.

Le ministre s’est rendu, ensuite, à l’EHS des maladies infectieuses El-Hadi Flici (El Kettar) qui accueillera 36 algériens placés en quarantaine, à l’instar de la population et des communautés étrangères de la région de Wuhan en Chine, où est apparu le virus pour la première fois.

Dans ce cadre,Benbouzid a instruit les responsables de l’hôpital ainsi que le staff médical d’assurer le suivi et le bien-être des algériens rapatriés et de ne pas les priver des visites familiales, tout en prenant les précautions nécessaires pour éviter la contagion au cas ou ces derniers seraient porteurs du virus.

Depuis le lancement par le ministère du dispositif de contrôle, toutes les conditions matérielles et humaines ont été prises pour accueillir les étudiants rapatriés de Chine, a fait savoir le directeur de l’EHS El Kettar, M. Bouyoucef.

APS

Laisser un commentaire