Cavusoglu : « Ankara et Rome poursuivront leurs efforts pour une paix durable en Libye »

« La Turquie et l’Italie poursuivront leurs efforts pour une paix durable en Libye », a déclaré le ministre turc des Affaires étrangères, Mevlut Cavusoglu.

Le chef de la Diplomatie turque a accueilli son homologue italien, Luigi Di Maio, vendredi à Ankara.

Après la réunion, les deux ministres ont tenu une conférence de presse conjointe.

Cavusoglu a déclaré qu’il a informé Di Maio des détails de la visite qu’il a récemment effectuée en Libye.

« La Turquie et l’Italie poursuivront leurs efforts pour une paix durable et un processus politique fructueux en Libye, a-t-il affirmé. Nous sommes conscients du rôle critique que joue l’Italie dans la question. Nous remercions pour cela. »

Pour Cavusoglu, il s’agit « d’un rôle équilibré », contrairement à certains pays de l’Union européenne (UE) qui soutiennent le général renégat libyen, Khalifa Haftar.

« Rome a déployé des efforts sincères pour la trêve et le processus politique », a-t-il conclu.

L’armée libyenne a récemment remporté plusieurs victoires face à la milice de Haftar, notamment la libération de toutes les frontières administratives de Tripoli, ainsi que la reconquête de la ville de Tarhouna, de toutes les villes de la côte ouest, de la base aérienne d’Al-Wattia et des villes du Djebel Al-Gharbi (montagne occidentale).

Avec le soutien de pays arabes et européens, la milice Haftar avait lancé, le 4 avril 2019, une attaque visant à s’emparer de la capitale, Tripoli, tuant et blessant un grand nombre de civils, et causant d’importants dégâts matériels à la ville et à ses infrastructures.

Laisser un commentaire